En travaillant dans le secteur des étudiants universitaires des années '60, nous avons découvert l'existence de l' "étranger", ayant une culture et une foi religeuse différentes des nôtres. Nous avons ouvert un dialogue. Nous avons ouvert un lieu de rencontre, le Centre Oecuménique "San Martino" de Perugia (via del Versaro) et nous avons commencé un travail systématique chaque lundí. Depuis lors, cette initiative continue et elle représente aussi, pour le Diocèse, un point de repère grâce à ses initiatives oeucuméniques et religieuses. Le Centre, organise régulièrement des conférences, des lectures bibliques, des stages oecuméniques, des sessions d'étude. Les Évêques ont toujours soutenu et encouragé ces initiatives.

Pendant les années '70 (1974) la population des étrangers présents dans la ville s’est beaucoup modifiée et des exigences de caractère social se sont manifestées de façon croissante. Les étudiants impliqués dans le travail oecuménique ont eux-mêmes exprimé le désir de quelque chose qui corresponde davantage aux nécessités d'assistance et d'accueil. En réponse aux demandes, est né le Centre d'Accueil pour la Jeunesse de Via Bontempi.

Nous avons demandé un siège à l' Évêque de l' époque, mgr Ferdinando Lambruschini, qui nous a donné un grand palais dans le centre historique, propriété des pieux établissements "Marianna Paoletti". Malgré les travaux qui furent ininterrompus durant ces années, on a pu  accueillir des jeunes de toutes nationalités et extractions sociales: étudiants, touristes, immigrés, marginaux,réunis tous ensemble, dans une atmosphère souvent sereine, parfois (rarement) conflictuelle, mais toujours orientée vers la compréhension et la concorde à travers la vie en commun et le dialogue.

Nous croyons que ces deux initiatives, qui ont une expérience désormais décennale, répondent à la vocation oecuménique, la première au sens propre, la deuxième au sens d'un oecuménisme de base destiné surtout à faire tomber les murs de l'incompréhension et des préjugés.
Nous publions aussi une revue trimestrielle intitulée " Una Città Per il Dialogo " ; cette revue, née comme simple feuillet photocopié, veut donner un écho de nos réflexions et de nos activités à ceux qui nous ont connu de près puis ont poursuivi leur chemin, aux amis et collaborateurs, aux bienfaiteurs ainsi qu' à tous ceux qui s'intéressent aux thèmes suivants : l'unité des chrétiens, la connaissance, la compréhension, le dialogue, le respect mutuel entre les religions, la paix entre les hommes et les peuples.
N